Accueil du site > Secteur Centre Bretagne

Référence du marché :

11,3918 ha

6 759 € / HA

Frais de négociation inclus

VENDU

Secteur Centre Bretagne

lundi 23 mars 2020


photo non contractuelle

Caractéristiques administratives :

- Département : Morbihan
- Surface : 11,3918 ha
- Impôts fonciers : < 200 €
- Règlementation des boisements : /
- Éligibilité DEFI ACQUISITION : Non
- Servitudes diverses : Pas de servitudes connues
- Chasse : Libre

Données forestières :

Sur substrat granitique, stations souvent favorables, assez riches, à l’exception de celles qui se rencontrent sous les peuplements à dominante de feuillus en taillis et mélange futaie – taillis. A dominante de chêne, ces peuplements sont de très faible productivité, mais ils pourront assurer une fonction de production de bois de chauffage, particulièrement en autoconsommation. On notera aussi la présence ponctuelle de quelques belles billes de châtaignier, parfois sur talus, la surface totale de ces peuplements à dominante de feuillus est évaluée à 3,22 ha.

En bas de versant, sur sol profond, une très belle futaie de douglas considérée comme au terme d’exploitabilité couvre une superficie de 70 ares. Le volume sur pied, même sur une surface modeste, permet de constituer un lot d’intérêt dans le cadre d’une vente. Le peuplement peut aussi être conservé moyennant une éclaircie visant à homogénéiser les critères dendrométriques et à améliorer la qualité moyenne du lot.

Sur environ 7,50 ha, de jeunes plantations ont été réalisées en boisement de terres agricoles, remontant à environ 20 ans. La diversité spécifique a toujours été privilégiée, associant feuillus et résineux avec une réussite variable des essences.

Le chêne rouge trouve de très bonnes conditions de développement, constitue l’une des essences d’avenir.

Le châtaignier dans ces secteurs frais de BRETAGNE présente une productivité moyenne avec présence ponctuelle et discrète du chancre qui nécessitera quelques coupes sanitaires.

Le douglas est bien adapté, mais les carences en cuivre des stations ont pu provoquer des difficultés de forme.

Le pin laricio sur stations les plus superficielles est globalement peu adapté à la station, justifiant aussi de coupes sélectives.

L’ensemble de ces plantations a fait l’objet d’un suivi très régulier, elles peuvent être maintenues en l’état ou améliorées, voire pour partie renouvelées.

Les points forts de la propriété sont assurément la diversité qu’elle présente, et les possibilités d’amélioration pour qui s’y investira, ainsi que les possibilités de récolte avec retour sur investissement, grâce à la mobilisation d’un volume d’environ 350 m3 de douglas de premier choix.

Les points faibles sont le morcellement, mais qui pourrait peut-être être corrigé dans le temps par l’acquisition de quelques parcelles intermédiaires.

Le rapport qualité prix d’un tel investissement reste très favorable.

P.-S.

Plus de précisions sur simple demande via notre formulaire de contact. Photos non contractuelles.


Les autres :


> Revenir à la liste globale des références du marché <






Plan du site | mentions legales | Espace privé | ©Cabinet Laurent LE MERCIER 2013